Les français fâchés avec leur langue

Cela faisait longtemps que le sujet me trottait dans la tête. Sans paraître vieux jeu ou rétrograde, je trouve de plus en plus affligeant le niveau toujours plus faible de mes concitoyens à l'écrit. Quid des différents niveaux de langues que nous apprenions en grammaire (oserais-je rajouter "dans le temps"?) Langage familier, langage courant et langage soutenu ? On pouvait y rajouter le langage vulgaire en début de liste. Mais ces notions avaient un sens. Selon les circonstances on employait tel ou tel niveau de langage. Et sans pour autant être "des vieux schnocks". Pour le coup, là j'use du langage familier ;)


Aujourd'hui, il faudrait, en plus du langage vulgaire, rajouter le langage sms à la liste, notre ancien langage télégraphique. Chacun son époque, soit, mais il y a des limites à tout. Surtout lorsque l'emploi du niveau de langage le plus basique et le moins élaboré vient supplanter le français courant. À l’ère de la toute puissance de la toile, je suis atterrée de voir tant de fautes de grammaire et d'orthographe absolument partout. Et peu importe le contexte ou l'auteur, en cherchant bien, et souvent même sans avoir à chercher bien loin ou sans même chercher du tout, les fautes me sautent aux yeux à chaque page lue ou cliquée....


Je lisais ce matin (sur la toile, je suis certes amoureuse de ma langue mais néanmoins moderne!) un article du Parisien traitant du sujet et datant du mois de juin 2015 : "Les Français fâchés avec l'orthographe, surtout les hommes..." . Pour lire l'article cliquez tout simplement ici. Je ne me risquerai pas à la polémique sur la masculinisation du désamour de notre langue, mais je voudrais juste, outre vous inviter à lire cet excellent article, mettre en avant deux schémas comparatifs qui en sont tirés et qui parlent pour eux-même. Le Baromètre Voltaire a mesuré en 2010 puis en 2015 la maîtrise par les français (hommes et femmes confondus) des règles grammaticales et lexicales de leur propre langue. En voici la représentation :

  • 2010 : Bon an mal an, les français qui maitrisent les règles grammaticales et lexicales sont majoritaires, même de peu



Baromètre Voltaire - Les français et leur langue - 2010

  • 2015 : En à peine 5 ans la tendance s'est inversée et les français qui sont majoritaires sont ceux qui ne maîtrisent pas ces règles de construction de leur propre langue



Baromètre Voltaire - Les français et leur langue - 2015


Cinq ans séparent ces deux schémas, mais comment une nation peut-elle perdre autant de niveau d'éducation en si peu de temps ? Je ne sauterai certes non plus à la conclusion (trop) facile que notre système éducatif est le seul fautif dans l'histoire... Je ne jette la pierre à personne en particulier, je fais juste un constat, alarmant à mon sens.


Je voudrais aussi rappeler que les premiers éducateurs de nos enfants sommes NOUS, leurs parents. C'est en leur apprenant jeunes à ne pas écrire comme ils parlent, à soigner leur écrit et à différencier les niveaux de langues selon l'usage qu'ils en font que nous les aiderons à devenir des adultes respectueux de leur langue et qui sauront écrire proprement.


Est-il utile de rappeler l'importance de savoir écrire correctement ? Un candidat à un emploi sera jugé sur son expérience professionnelle, sa culture générale, sa maîtrise des techniques propres à son métier, sa manière de se tenir, son apparence etc... , mais avant d'avoir la chance d'être convoqué à un entretien d'embauche, les recruteurs vont scruter son CV et sa lettre de motivation. Si ceux-ci sont truffés de fautes, il y a de grandes chances qu'ils finissent à la corbeille (à papier ou virtuelle sur un bureau de PC) et l'entretien tant espéré ne sera plus d'actualité.


Je n'ai jamais vu autant de publicités pour des stages de remise à niveau en français : grammaire, orthographe, rédaction, etc... Je sais que certaines familles ne peuvent offrir autant de chances d'éveil à la langue française à leurs enfants que d'autres, mais je reste persuadée que l'ouverture d'esprit, et une conscience aiguë que le bien parler et le bien écrire restent des valeurs indispensables à tout jeune qui démarre dans la vie permettent d'ouvrir les portes qui semblent closes de prime abord.


Lorsque ma fille aînée de 19 ans me reprend en me disant : "mais enfin maman, tu viens de m'écrire un texto en utilisant une expression du langage sms, ça ne se fait pas, qu'est ce que tu me répètes depuis des années ?", alors je me dis que tout n'est pas perdu. Merci Manon ;)

Et oui, même une personne férue de français comme moi cède parfois aux sirènes du vite écrit!


Nous contacter
  • Facebook
  • LinkedIn - Gris Cercle
Learn languages is fun
Apprentissage ludique
des langues
  • Facebook
  • LinkedIn - Gris Cercle